La COVID-19 et votre PME, comment agir?

À cause de mon confinement et du ralentissement des affaires des dernières semaines, je prends le temps de parler à mes clients. Vous êtes tous ou presque en arrêt partiel, voir complet et, vous êtes inquiets pour la reprise de vos activités, soit pour le futur ou carrément la survie de votre entreprise. 

À cause de cette situation hors de notre contrôle, la majorité d’entre vous est actuellement en état de choc similaire à une grande épreuve personnelle comme la mort d’un proche ou un accident de voiture, ce que j’ai personnellement vécu.

Alors, comment agir face à cette situation? Il faut intervenir maintenant. Ne pas attendre, prendre le contrôle de nos affaires et s’organiser en conséquence afin d’éviter la fermeture de nos entreprises et ainsi être prêt pour la reprise des affaires. Cette reprise sera lente, certainement entre 16 et 24 mois, et pour ceux qui y survivront, les opportunités d’affaires seront immenses.

Moi-même entrepreneur, je travaille actuellement sur mon plan de réorganisation parce que je ne veux pas céder à la panique et que je veux continuer à me battre pour nos PME.

Redresseur de PME depuis 50 ans, je vous une approche à appliquer sans délais :

Moi-même entrepreneur, je travaille actuellement sur mon plan de réorganisation parce que je ne veux pas céder à la panique et que je veux continuer à me battre pour nos PME !

Je suis, depuis près de 50 ans, un redresseur de PME. Cette expérience auprès des propriétaires me donne le recul nécessaire et m’amène à vous partager une formule d’approche à appliquer sans plus attendre :

  • Faites l’analyse à tête froide de la situation de votre entreprise en fonction de votre chiffre d’affaires de votre dernière année ainsi que de l’année en cours;
  • En fonction de vos discussions avec vos clients, estimez de combien votre chiffre de vente diminuera pour les douze prochains mois et cela à partir de la date de la réouverture des entreprises permise par notre gouvernement. Exemple : fixez-vous une date fictive à juin, juillet ou août (vous pourrez toujours réajuster le cas échéant);
  • Déterminez dès maintenant vos pertes mensuelles durant la période de fermeture;
  • Faites les coupures maximales nécessaires pour chaque secteur d’activités tout en conservant un noyau pur et dur sur lequel vous pouvez compter lors de la reprise;
  • Avisez immédiatement votre banquier, vos fournisseurs, vos prêteurs, vos locateurs immobiliers et équipements, etc… de vos actions et négociez des termes en fonction de votre budget reflétant votre plan de reprise;
  • Préparez sans tarder votre plan de reprise ultra conservateur, en fonction de votre expérience de secteur d’activité, et intégrez un budget approprié à la reprise;
  • Déterminez vos déficits mensuels et votre point mort;
  • Présentez votre plan de réorganisation à votre institution financière, renégociez le tout et préparez vos demandes de subventions gouvernementales;

 

Si vous n’avez pas l’expertise pour ce genre de situation, faites-vous aider, la situation est trop grave. De plus, il existe des programmes de subventions pour l’accompagnement et pour lesquels CMG International est éligible. Contactez-nous. Nous pouvons vous aider!

Richard Rousseau MBA

Fondateur | CMG International Inc.

Book a confidential consultation

Book a confidential consultation

Congratulations! You've taken a big step for the future of your company.

You will soon receive an email confirming your consultation appointment. We look forward to meeting you and learning more about your business goals and challenges. 

Have a great day!

Congratulations! You've taken a big step for the future of your company.

You will soon receive an email confirmation of your appointment. We look forward to learning more about your business goals and challenges. 

Have a great day!